Un remorqueur à hydrogène : une primeur mondiale pour Port of Antwerp

Un remorqueur à hydrogène : une primeur mondiale pour Port of Antwerp

Port of Antwerp a commandé la construction d’un remorqueur alimenté à l’ hydrogène, le premier au monde. Ce navire, appelé ‘Hydrotug’, est unique en son genre et est équipé de moteurs à combustion alimentés par de l’hydrogène combiné à du diesel. En outre, les moteurs répondront à la norme la plus stricte, la norme européenne Stage V, ce qui en fait les moteurs les moins polluants sur le marché. Ce remorqueur à très faibles émissions est réalisé par la Compagnie Maritime Belge (CMB), pionnière en matière de navigation à l’hydrogène. Le port franchit avec cette primeur mondiale un pas important dans sa transition écologique et se rapproche de son objectif de devenir un port neutre en CO2. Port of Antwerp donne en même temps un coup de pouce appréciable à cette technologie du futur et espère que le secteur maritime lui emboîtera le pas. Le remorqueur fait partie d'un programme d’écologisation mis en place pour la flotte de Port of Antwerp. Ce programme intégré prévoit des efforts systématiques afin d’intégrer les technologies les plus respectueuses de l'environnement qui sont disponibles sur le marché.

 

Très basses émissions

L’entreprenariat durable est un pilier majeur du plan économique du port et la transition vers des carburants alternatifs permettant de réduire les émissions de CO2 en est un aspect essentiel. Port of Antwerp a passé commande à la Compagnie Maritime Belge d’un remorqueur à double carburant combinant hydrogène et diesel. Des tests techniques ont montré que l’hydrogène, un carburant à faibles émissions de carbone, peut fournir 85% de la puissance nécessaire à un remorqueur. Les moteurs à combustion répondent à la norme la plus stricte, la norme européenne Stage V, et seront donc les moteurs les moins polluants sur le marché. ​ Le ​ remorqueur pourra parfaitement passer au diesel lorsqu’il manque d’hydrogène. La sécurité opérationnelle et la disponibilité du remorqueur restent ainsi assurées en permanence. ‘L’Hydrotug est le premier remorqueur au monde à être propulsé par cette technologie nouvelle.

La combinaison de cette technologie du double carburant et d’un filtre à particules et d’un catalyseur performants et conformes aux règles les plus strictes en fera un remorqueur à très faibles émissions. La combustion d’hydrogène ne libère pas de CO2, et le filtre à particules et le catalyseur assurent des émissions minimales d’oxyde d’azote et de particules fines.

La construction du remorqueur commencera d’ici peu et il sera opérationnel dans les deux ans. Cette innovation fait partie d'un programme intégré d'écologisation de la flotte de Port of Antwerp, dans le cadre duquel des efforts systématiques sont déployés pour intégrer les technologies les plus respectueuses de l'environnement disponibles sur le marché.

Jacques Vandermeiren, CEO de Port of Antwerp : “Le rôle du port maritime et industriel d’Anvers dans la transition énergétique est considérable. Nous œuvrons ici à un port durable et neutre en CO2. En collaboration avec nos partenaires, nous cherchons sans cesse des solutions et des applications innovatrices et nous préparons ainsi pour l’avenir. Cette primeur marque un pas de plus sur la voie des carburants alternatifs comme l’hydrogène, une avancée dans notre transition vers des sources d’énergie renouvelables. Port of Antwerp tient à donner l’exemple en s’engageant résolument dans l’écologisation de notre flotte de remorqueurs .”

Hydrogène : le carburant du futur

Le groupe CMB confirme avec l’Hydrotug sa position de pionnier en matière d’écologisation des navires. L’armement anversois s’est vu décerner l’année dernière le prix de la durabilité pour sa navette Hydroville. Ce navire de passagers de petite puissance utilise lui aussi la technologie du double carburant et est en service dans le port d’Anvers pour les transports domicile-travail.

La CMB a créé au constructeur de moteurs gantois ABC la joint-venture BeHydro dans l’objectif de développer la technologie pour moteurs de vitesse moyenne à haute performance. L’Hydrotug est le premier navire d’une puissance d’environ 4.000 kW faisant appel à la technologie du double carburant.

L’Échevine du port Annick De Ridder : “L’hydrogène est une des clés d’une économie et d’une société avec un impact minimal sur l’environnement et constitue un des carburants d’avenir. Port of Antwerp souhaite donner à l’hydrogène toutes les chances de réussite et s’engage activement comme locomotive de l’économie à l’hydrogène au niveau européen. L’écosystème de la plateforme portuaire anversoise constitue un terrain d’essai idéal à grande échelle. Nous donnons l’exemple et espérons ainsi inspirer d’autres ports à prendre la même voie.”


Pour plus d'information:

CMB - Roy Campe: ​ +32 471 80 19 59

Port of Antwerp: ​ +32 3 205 20 70

 

 

 

 

 

 

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium