Soutien financier pour cinq projets qui concentrent le transport par navigation fluviale vers les ports maritimes flamands

Soutien financier pour cinq projets qui concentrent le transport par navigation fluviale vers les ports maritimes flamands

Accroître l'accessibilité des ports maritimes flamands et alléger la pression sur le réseau routier, tel est l'objectif du programme Impulse pour la navigation fluviale, une coopération entre le département Mobilité et Travaux publics (MOW), Port of Antwerp-Bruges, North Sea Port et Lantis. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement flamand, sous l'impulsion de la ministre flamande Lydia Peeters, a récemment approuvé cinq projets. Ces projets devraient améliorer l'offre intermodale depuis et vers les ports flamands grâce à de nouvelles « corridor shuttles ».

Stimuler la navigation fluviale

Par le programme Impulse, le gouvernement flamand (Département MOW et Lantis), Port of Antwerp-Bruges et North Sea Port veulent apporter un soutien temporaire au secteur de la navigation fluviale. Concrètement, une étude de marché réalisée au début de l'année a encouragé les terminaux intérieurs, les exploitants de barges et d'autres parties intermodales à développer des projets de coopération (« corridor-shuttles » et « terminal-hub shuttles ») sur les différentes routes maritimes à destination et en provenance de Port of Antwerp-Bruges. L'objectif est de fiabiliser le traitement de la navigation intérieure des conteneurs sur les quais maritimes et de réduire les temps d'attente dans le port. La coopération entre les terminaux inland de l'arrière-pays est une condition préalable importante. Une offre de transport fluvial plus attrayante contribue à un transfert modal du transport routier vers le transport fluvial. Lantis, le maître de l'ouvrage des travaux Oosterweel, s'engage pleinement dans cette mesure, qui s'inscrit dans le cadre de la « campagne Moins de nuisances » visant à réduire les embouteillages sur le Ring d'Anvers.

Consortiums sélectionnés nouvelles « corridor shuttles »

Neuf consortiums de projet ont posé leur candidature. Au final, cinq propositions de projets concernant de nouvelles « corridor shuttles » ont été retenues. Pour la première année, les partenaires du projet ont mis à disposition un maximum de 2 671 959,95 € de subventions.

Les terminaux participants établiront des services fluviaux réguliers entre les terminaux maritimes et les terminaux inland situés le long du même corridor. Dans chaque coopération, les conteneurs sont regroupés sur un « corridor ship », une combinaison de remorqueur et de barge de poussage, sur les différentes routes maritimes à destination et en provenance de Port of Antwerp-Bruges.

 

Lydia Peeters, ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics : « Au cours des quatre prochaines années, nous libérerons avec ce programme plus de 2,5 millions d'euros par an pour stimuler davantage le transfert modal du transport routier vers la navigation fluviale, pour accroître l'offre et pour améliorer la fiabilité de la navigation intérieure des conteneurs. Cette coopération devrait permettre un meilleur fonctionnement de la chaîne logistique intégrale au départ et à destination des ports maritimes flamands. Nous stimulons le transport entre nos ports maritimes flamands et les terminaux inland et créons des gains d'efficacité pour les entreprises. D'ici 2030, l'ambition est de porter à 42 % la part de la navigation intérieure des conteneurs à destination et en provenance d'Anvers. »
Annick De Ridder, échevine du port de la Ville d'Anvers et présidente du conseil d'administration de Port of Antwerp-Bruges : « Cette initiative s'inscrit parfaitement dans notre objectif d'améliorer la fiabilité et l'efficacité de la navigation intérieure des conteneurs dans notre port. En coopérant sur d'importantes routes maritimes, nous combinons les volumes et obtenons un traitement plus fluide aux terminaux de conteneurs. Ceci rend la navigation intérieure pour le transport de conteneurs plus attrayante. »
Daan Schalck, PDG de North Sea Port : « North Sea Port vise un transport plus durable et plus efficace. Aujourd'hui déjà, dans North Sea Port, 58 % des flux maritimes à destination et en provenance de l'arrière-pays passent déjà par la navigation intérieure. Notre ambition d'augmenter encore le transport de conteneurs par navigation fluviale et de réaliser des liaisons fluviales plus régulières en regroupant les flux de marchandises et en renforçant la coopération s'inscrit parfaitement dans ce programme Impuls navigation fluviale .»

Plus d'informations

Vous trouverez plus d'informations sur le programme Impuls sur le site www.vlaanderen.be/marktbevraging-versnelling-modal-shift.

Story image

Photo: copyright Port of Antwerp-Bruges.

 

 

Afficher dans l'aperçu des actualités
A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium