Révision de la stratégie fédérale sur l'hydrogène proposée à Port of Antwerp-Bruges

Révision de la stratégie fédérale sur l'hydrogène proposée à Port of Antwerp-Bruges

Une révision de la stratégie fédérale sur l'hydrogène a été présentée aujourd'hui dans la Maison du Port de Port of Antwerp-Bruges. Cette révision s'inscrit dans la politique énergétique plus large du gouvernement fédéral visant à atteindre les objectifs européens de neutralité climatique ainsi qu'à ancrer et à renforcer notre importante industrie ici. La création d'un conseil fédéral de l'hydrogène et les nouvelles étapes de la politique sur l'hydrogène constituent de nouveaux jalons dans la mise en œuvre de la stratégie sur l'hydrogène. La stratégie et les projets de Port of Antwerp-Bruges pour l'importation, la production et le débit d'hydrogène vert font du port un acteur clé dans l'ambition de faire de la Belgique un centre européen de l'hydrogène.

De nouvelles perspectives grâce à une étude

La stratégie fédérale sur l'hydrogène a été approuvée à la fin de l'année dernière et s'inscrit dans le cadre de la transition vers une énergie 100 % renouvelable et la neutralité climatique. L'hydrogène joue un rôle essentiel dans cette transition et constitue un maillon nécessaire d'un futur système énergétique durable et solide. Pour devenir neutre en carbone, la Belgique a besoin non seulement d'électricité renouvelable, mais aussi de grandes quantités d'hydrogène renouvelable que nous produisons localement mais, surtout, que nous devrons importer en grandes quantités. Cette stratégie vise notamment à positionner la Belgique comme une plaque tournante d'importation et de transit d'hydrogène vert en Europe.

Le Premier ministre Alexander De Croo, le ministre de l'Énergie Tinne Van der Straeten et le secrétaire d'État à la Relance Thomas Dermine ont expliqué la révision de la stratégie fédérale sur l'hydrogène aujourd'hui en présence de parties prenantes de divers secteurs, dont la chimie, l'industrie et l'énergie, à la Maison du Port de Port of Antwerp-Bruges. L'examen se fonde sur un certain nombre de recommandations issues d'une étude du Boston Consulting Group (BCG) qui a enquêté sur divers secteurs. Entre autres, les importations d'hydrogène ont été fortement soulignées, ainsi que l'annonce d'un conseil fédéral de l'hydrogène présidé par Waterstofnet et Cluster TWEED.

Le rôle clef de Port of Antwerp-Bruges

La Belgique est au centre de plusieurs pôles industriels importants et à un carrefour énergétique au cœur de l'Europe. Avec la situation stratégique des ports, l'expertise des entreprises innovantes, des centres de recherche et des établissements d'enseignement, ainsi que les infrastructures et l'industrie déjà en place, notre pays dispose donc de tous les atouts pour devenir le pôle hydrogène de l'Europe occidentale.En tant que port mondial, Port of Antwerp-Bruges se voit attribuer un rôle clé dans l'importation, la production locale, le traitement et le transit d'hydrogène vert et de vecteurs d'hydrogène (par exemple, l'ammoniac et le méthanol) vers l'arrière-pays.

Plateforme européenne d'importation d'hydrogène vert

La Belgique ne dispose pas d'un espace suffisant pour produire seule les quantités requises d'hydrogène vert. La production locale devra donc être complétée par des importations d'hydrogène vert et de transporteurs d'hydrogène provenant de régions qui disposent de suffisamment d'énergie solaire et éolienne ainsi que d'espace en abondance. À partir de 2026, Port of Antwerp-Bruges verra sa capacité actuelle encore accrue pour recevoir les premières molécules d'hydrogène vert sur sa plateforme. Pour unir ses forces, Port of Antwerp-Bruges a formé la coalition pour l'importation d'hydrogène avec cinq acteurs industriels et publics majeurs : DEME, Engie, Exmar, Fluxys et WaterstofNet. En outre, des collaborations avec plusieurs régions exportatrices ont également été conclues pour donner un coup de fouet à cette chaîne de l'hydrogène. Plusieurs entreprises belges développent actuellement des projets d'exportation d'hydrogène dans le monde entier.

Expédier le soleil

L'hydrogène et les transporteurs d'hydrogène sont acheminés vers l'arrière-pays européen par différents modes de transport tels que les pipelines, le rail et la navigation fluviale. Ici, les infrastructures, telles que les pipelines d'hydrogène et les terminaux à accès libre, sont essentielles. À cette fin, le port travaille à l'expansion de la capacité du terminal pour les transporteurs d'hydrogène existants et nouveaux sur les deux sites portuaires. En outre, le gouvernement finance un réseau de pipelines d'hydrogène reliant les ports aux zones industrielles belges et à l'Allemagne d'ici 2028.

Production locale

Il y aura également une production locale sur les plateformes portuaires de Zeebrugge et d'Anvers. La présence de parcs éoliens et d'infrastructures de gaz naturel fait de Zeebrugge l'endroit idéal pour construire une usine de production d'hydrogène vert. Fluxys et Eoly sont responsables de la construction de cette centrale sous le nom de HyoffWind. En outre, l'entreprise américaine Plug construira une usine de production d'hydrogène vert à Anvers, dans le hotspot circulaire NextGen District. Sa situation à proximité du plus grand pôle chimique d'Europe joue un rôle essentiel à cet égard.

Jacques Vandermeiren, PDG de Port of Antwerp-Bruges: « Avec nos partenaires, notamment la Coalition d'importation d'hydrogène et les principaux acteurs de notre plateforme portuaire, nous investissons dans des infrastructures et des projets visant à accélérer l'importation, le transport et la production d'hydrogène vert. La coopération avec le gouvernement et le soutien adéquat de ce dernier sont essentiels à cet égard. Je suis donc sincèrement ravi de cette stratégie révisée qui fournit une orientation concrète, reconnaît les importations comme un pilier de notre approvisionnement en énergie et en ressources et démontre notre engagement à travailler avec l'industrie pour développer des solutions aux défis potentiels qui peuvent encore se trouver sur notre chemin. »
Premier Ministre Alexander De Croo:" En collaboration avec toutes les parties prenantes du gouvernement et de l'industrie, nous avons élaboré une stratégie ciblée fondée sur tout le savoir-faire que la Belgique a accumulé au cours des dernières décennies. Nous voulons saisir notre potentiel pour devenir un leader européen de l'hydrogène, en garantissant la sécurité de l'approvisionnement en hydrogène d'ici la seconde moitié de cette décennie, en renforçant notre leadership technologique, en développant un marché de l'hydrogène et en faisant de la Belgique une plaque tournante continentale de premier plan pour l'hydrogène. Nous pensons que l'hydrogène jouera un rôle clé dans notre volonté de redéfinir les fondamentaux énergétiques de l'ensemble de notre continent après l'Ukraine."

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium