Première pour le port d'Anvers: des directives GDP (bonnes pratiques de distribution) pour la distribution des produits pharmaceutiques

Première pour le port d'Anvers: des directives GDP (bonnes pratiques de distribution) pour la distribution des produits pharmaceutiques

Les produits Sciences de la vie et Santé nécessitent un traitement spécifique lors de leur distribution, cadre défini par les directives GDP (Good Distribution Practice). Le port d’Anvers a appliqué cela à l'écosystème maritime et devient ainsi le premier port au monde à fonctionner suivant les normes établies par les directives GDP européennes tout au long de la supply chain.

Premier port maritime au monde à appliquer les directives GDP

La Belgique est une plaque tournante primordiale pour le secteur Sciences de la vie et Santé, et, pour cette raison, de nombreuses multinationales s'y sont installées. Un médicament sur six exportés d'Europe part de Belgique et la moitié de ces médicaments y est même conçue. Le GDP est un système d’assurance qui veille au maintien, tout au long du processus de distribution, de la qualité des produits Lifesciences & Healthcare tels que les médicaments, le plasma sanguin, les vaccins et les équipements médicaux. Bien que ce secteur soit principalement associé au fret aérien, il existe une demande croissante de transport maritime par conteneurs frigorifiques.

Avec 63.000 m² d'entrepôts conformes aux directives GDP, 8.000 prises pour conteneurs frigorifiques et une connectivité mondiale avec plus de ​ 1.000 destinations, le port d'Anvers peut jouer un rôle clé dans ce domaine. C'est pourquoi le port d’Anvers a mis en place des directives GDP pour le fret en haute mer et la logistique portuaire de ces produits sensibles à la température. Cela fait du port d’Anvers le premier port maritime au monde pouvant fonctionner suivant les règles GDP européennes à tous les maillons de la chaîne logistique, y compris les terminaux à conteneurs.

Jacques Vandermeiren, PDG du port d’Anvers : « La distribution de milliards de vaccins pose un défi logistique sans précédent et va repousser les limites des supply chains. Avec notre capacité au port d'Anvers, nous travaillons déjà aujourd'hui avec un certain nombre de partenaires au sein du Forum Economique Mondial pour trouver des réponses aux nombreuses questions soulevées par cette opération logistique hors norme. Il s'agit notamment d'atteindre les populations des pays les moins développés et de leur garantir l'accès au vaccin. »
Annick De Ridder, Échevine du port : « Ces directives GDP font du transport par conteneurs frigorifiques une alternative à part entière au fret aérien. Grâce à l'emplacement stratégique de notre port, à ses plus de 1 000 connexions fixes, à notre capacité de conteneurs frigorifiques et à l'expertise dont nous disposons, nous pouvons faire partie de la solution. Nous sommes fiers d'être le premier port au monde à jouer un rôle pionnier dans ce domaine, ce qui nous permet d'accentuer notre responsabilité sociale. »
Andy Faes, Responsable Santé Europe, Expeditors : « Avec cette initiative lancée il y a plus de 2 ans, le port d'Anvers veut s'assurer de la mise en place d'une standardisation des réglementations GDP au niveau de ses infrastructures. C'est une initiative unique au monde qui bénéficiera aux patients présents au bout de la chaîne logistique. »

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium