Port of Antwerp réalise une 7e année record consécutive

Port of Antwerp réalise une 7e année record consécutive

- Une solide base pour de futures performances économiques - Des choix clairs en matière de durabilité

Conformément à ses attentes, Port of Antwerp enregistre pour la septième année consécutive une nette croissance de 1,3% et un volume total de transbordements de 238 millions de tonnes de marchandises. Le port réalise une nette progression générale en dépit de nets reculs dans certains segments dus à une situation géopolitique instable. Non seulement au niveau économique, mais aussi au niveau sociétal puisque le port prend des mesures audacieuses en matière de durabilité et de mobilité.

La Croissance en Chiffres
Port of Antwerp continue à se positionner comme port international en 2019. En dépit de pressions croissantes sur le commerce mondial, le port a encore enregistré cette année une nette croissance en terme de transbordements. Le trafic containerisé en particulier gagne des parts de marché (de 27,5% à 28,2%) ; le secteur des vracs secs a également augmenté ses volumes de transbordements (+3,4%). Le segment du breakbulk, dont l’acier est le principal produit, subit les effets des fluctuations du commerce mondial et a enregistré un recul de 13%. Le secteur des vracs liquides a lui aussi perdu du terrain (-4,4%), principalement en raison du ralentissement de la croissance économique et des fluctuations des prix du pétrole.

Story image

Un Tremplin pour l'Avenir
Le port d’Anvers a consolidé en 2019 sa base pour l’avenir et ses activités économiques. D’importants investissements ont été annoncés dans le secteur chimique et dans celui de la logistique. Outre l’investissement record de 3 milliards d’euros décidé par INEOS dans le cluster chimique d’Anvers, le coup d’envoi du réseau de vapeur ECLUSE a été donné cette année. Citons encore le Delayed Coker Unit mis en service par ExxonMobil et quantité d’autres investissements par BASF, Borealis et Standic.

Priorité à la Liberté
Jacques Vandermeiren, PDG de Port of Antwerp, s’explique : “Nous utilisons la technologie et le savoir-faire que possède notre port pour ouvrir la voie vers un port neutre. Nous œuvrons à un port polycarburant, un port où coexistent diverses sources d’énergie durables. Nous allons prochainement tester des remorqueurs fonctionnant à l’hydrogène. La capture de carbone via les processus CC et CCS et la réutilisation de ce carbone dans des procédés industriels circulaires est une autre piste à explorer. C’est d’ailleurs notre ambition de réaliser la transition écologique et de faire de notre port un modèle en la matière.”

De Nouveaux Efforts en Termes de Mobilité
Port of Antwerp continue à mettre tout en œuvre pour le bénéfice de la mobilité en combinant les trafics de marchandises, en digitalisant davantage l’infrastructure portuaire et en coordonnant la gestion de la structure ferroviaire.

Jacques Vandermeiren, PDG de Port of Antwerp : “Un port qui se développe est un port en mouvement. Nous nous attachons à poursuivre le modal shift. 24 millions de tonnes de marchandises ont été transportés par rail l’année dernière. Cela représente 7% de nos transbordements globaux. Cette part doit encore doubler, pour atteindre 15% d’ici 2030. Les pipe-lines également sont appelés à jouer un plus grand rôle à l’avenir.”
A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium