Les premières entreprises du NextGen District du port d'Anvers signent un accord

Les premières entreprises du NextGen District du port d'Anvers signent un accord

Triple Helix et Bolder Industries sont les premiers concessionnaires

Cette semaine, les premiers concessionnaires du NextGen District qui se trouve au cœur du port d'Anvers, ont officiellement signé un accord. L'engagement de ces deux pionniers, Triple Helix et Bolder Industries, constitue une étape cruciale dans la réalisation concrète de la future plaque tournante de l'économie circulaire. En collaboration avec des acteurs importants et innovants, l'Autorité portuaire d'Anvers souhaite contribuer, dans ce pôle d'entreprises circulaires, à la transition vers une société climatiquement neutre.

Haut lieu de l'économie circulaire

Le NextGen District du port d'Anvers, qui se trouve sur l'ancien site de 88 ha de General Motors, est en passe de devenir la future plaque tournante de l'économie circulaire. L'Autorité portuaire d'Anvers a choisi consciemment de libérer cette vaste zone située à côté du plus grand pôle d’activité lié aux produits chimiques d'Europe pour faire de la place à l'économie circulaire. Des acteurs innovants de l'industrie des procédés et de la fabrication circulaires y donneront une nouvelle vie aux produits en fin de vie, rechercheront des solutions circulaires à base de carbone et mèneront des expériences avec des énergies renouvelables. Afin d'attirer un maximum de pionniers nationaux et internationaux dans le domaine de la circularité, une consultation du marché a été organisée en octobre 2020 et en juin 2021.

Acteurs de premier plan Triple Helix et Bolder Industries

Les deux entreprises qui ont signé en premier sont de véritables acteurs de premier plan dans leur secteur. L'entreprise anversoise Triple Helix construira une usine pour associer la mousse de polyuréthane, provenant notamment de matelas, de panneaux d'isolation et de sièges de voiture inutilisés, à du PET usagé provenant du secteur de la vente au détail et de l'industrie alimentaire et les transformer en polyols. Ces produits chimiques purs peuvent ensuite être réutilisés, par exemple dans la production de nouveaux produits en polyuréthane. L'usine sera entièrement circulaire et autosuffisante en énergie.

Bolder Industries, le pionnier de la fabrication de produits chimiques durables avancés à partir de pneus en fin de vie, permet à l'industrie mondiale du caoutchouc et du plastique et à ses clients de réaliser des économies environnementales considérables. Le processus exclusif de science des matériaux de l'entreprise permet de réutiliser les produits chimiques contenus dans les pneus en fin de vie pour créer BolderBlack® et BolderOil™ pour les chaînes d'approvisionnement en caoutchouc, plastique et produits pétrochimiques et leurs nouveaux produits. Dans ce processus de récupération, 98 % des matériaux du pneu sont utilisés et 75 % des solides et des liquides sont réintégrés dans les nouveaux pneus, les produits en caoutchouc manufacturés et les plastiques.

La valeur totale des investissements de ces deux nouveaux acteurs s'élève à environ 100 millions d'euros et ceux-ci permettront de créer au moins 70 nouveaux emplois. Après avoir demandé les autorisations nécessaires, l'objectif est d'être opérationnel en 2023-2024.

Poursuite du processus de candidature

Entre-temps, les discussions avec d'autres candidats éventuels battent leur plein. Les projets sont à la fois évalués en fonction de la faisabilité, de l'orientation vers le futur, de la valeur innovante, de l'impact sur le climat et du degré d'adaptabilité. D'autres informations suivront dans le courant de l'année 2022.

Jacques Vandermeiren, CEO Port of Antwerp: « La signature de ces deux premiers concessionnaires constitue une étape cruciale pour le NextGen District et pour Port of Antwerp. Plusieurs équipes au sein de notre organisation ont travaillé dur ces derniers mois pour atteindre cet objectif important. Nous franchissons ainsi une nouvelle étape importante dans notre rôle de pionnier en matière de transition climatique. Je tiens à remercier les deux entreprises d'avoir osé faire ces premiers pas dans l'inconnu et j'espère que d'autres acteurs de premier plan dans leur secteur leur emboîteront le pas. »
Steven Peleman, CEO Triple Helix: « Pour réduire radicalement les émissions et la pollution par les déchets, nous voulons montrer au monde le principe de réincarnation des matériaux. Dans notre usine du NextGen District, nous voulons récupérer les mousses de polyuréthane en fin de vie et les transformer en leurs principaux composants pour les réutiliser dans de nouveaux produits. Il s'agit là d'une innovation et d'un défi, mais avec le Port d'Anvers, BlueChem et nos partenaires industriels et de la connaissance, nous sommes prêts à mener cette bataille. Pas des mots mais des actes ! »
Tony Wibbeler, CEO Bolder Industries: « Depuis 2015, nous avons fourni des solutions matérielles qui se trouvent désormais dans des milliers de produits en caoutchouc, en plastique et en pétrochimie dans le monde entier et avec certaines des marques les plus reconnues au monde. Nous sommes très fiers de rejoindre le NextGen District ​ du port d'Anvers, dont l'emplacement stratégique permet à Bolder Industries de mieux servir nos clients mondiaux et d'apporter une contribution significative à l'économie circulaire. »
Annick De Ridder, présidente du conseil d'administration de l'Autorité portuaire d'Anvers et échevine anversoise responsable du port: « Ces nouveaux acteurs, ainsi que les investissements et les emplois qui les accompagnent, sont une très bonne nouvelle pour la croissance durable de notre port. Dans le NextGen District, ces pionniers auront toute la liberté d'innover et de contribuer au renforcement, à la synergie et à la diversification de la plateforme portuaire. Grâce à ce pôle d'entreprises circulaires qui se trouve sur un site logistique idéal, nous pouvons accélérer la transition vers une société neutre sur le plan climatique. »
Claire Tillekaerts, CEO Flanders Investment & Trade Agency: « Même en période de Covid, la Flandre reste une destination attrayante pour les nouveaux investisseurs étrangers. La synergie entre la situation centrale de notre région et les atouts logistiques du Port d'Anvers, aiguisée par une politique pratique du gouvernement flamand engagée dans l'économie circulaire forme un cadre très attractif pour les entreprises innovantes, avec des effets mutuellement complémentaires. Je suis donc très heureux d'accueillir Bolder Industries en tant que nouveau partenaire de renforcement de l'écosystème en Flandre. »

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium