Les ports d'Anvers et de Cotonou font cause commune avec l'UNICEF

Les ports d'Anvers et de Cotonou font cause commune avec l'UNICEF

L'Autorité portuaire d'Anvers, le port de Cotonou et l'UNICEF ont scellé un nouveau partenariat visant à promouvoir des chaines logistiques résilientes et durables qui maximisent les impacts environnementaux, sociaux et économiques positifs pour les enfants.

Une collaboration axée sur des chaines logistiques durables

L'Autorité portuaire d'Anvers a signé en décembre 2020 la charte du Forum économique mondial sur la chaine logistique et l'industrie du transport, en soutien à l'UNICEF et à la distribution de vaccins COVAX. L'Autorité portuaire d'Anvers est fière d'annoncer une nouvelle collaboration avec UNICEF visant à favoriser les chaines logistiques durables. Le partenariat élaborera un livre blanc afin d'aiguiller les gouvernements ainsi que leurs partenaires à l'échelle mondiale et régionale dans la conception ainsi que le déploiement de stratégies de durabilité à plus long terme au sein de leurs chaines logistiques nationales.

Le soutien du port de Cotonou

Le port de Cotonou constitue le poumon économique du Bénin et revêt également de l'importance dans la région vu sa place parmi les principaux ports d'accès à la sous-région. L'autorité portuaire de Cotonou fait appel depuis 2018 à l'expertise de l'Autorité portuaire d'Anvers pour moderniser le port et le parer pour l'avenir. ​ Dans le but de tester de nouveaux concepts et eu égard à ce lien particulier qui unit les deux ports, le port de Cotonou a accepté de soutenir la collaboration entre l'UNICEF et l'Autorité portuaire d'Anvers, via la mise à disposition de son expertise.

Jacques Vandermeiren, CEO de l'Autorité portuaire d'Anvers : « Je crois fermement en l'impact des actions collectives et suis dès lors fier de notre décision de soutenir l'UNICEF dans son initiative dont l'objectif consiste à améliorer la santé et les moyens de subsistance des enfants. Je suis ravi que le port de Cotonou soutienne également ce projet. En proposant notre expertise conjointe, notre réseau et nos connaissances à l'UNICEF, nous exercerons un effet tangible et durable sur la vie de nombreux enfants et jeunes. »

Les chaines logistiques comme leviers pour un impact positif

Les chaines logistiques demeurent l'un des leviers les plus importants pour les entreprises afin de créer un impact positif dans le monde. Les gouvernements ont également une responsabilité quant à la constitution de chaines logistiques nationales résilientes qui maximisent les impacts environnementaux, sociaux et économiques positifs. L'UNICEF soutient les gouvernements en ce qui concerne le renforcement des chaines logistiques à tous niveaux afin d'améliorer l'accès équitable aux fournitures essentielles requises pour la survie et le développement des enfants.

Etleva Kadilli, directeur des opérations d'approvisionnement et logistiques à l'échelle mondiale auprès de l’UNICEF : « La pandémie de COVID-19 a causé des perturbations sans précédent des chaines logistiques mondiales et les défis ne cessent d'évoluer et d'apparaitre. Des chaines logistiques résilientes capables de résister à de tels chocs sont essentielles afin de garantir l'accès aux fournitures essentielles pour les enfants et familles de par le monde. L'UNICEF salue cette collaboration car de tels partenariats nous permettent d'exercer un effet de levier sur notre expertise respective afin de renforcer les chaines logistiques et de faire la différence dans les vies des enfants. »
Annick De Ridder, échevine à Anvers et présidente de l'Autorité portuaire d'Anvers : « Le port d'Anvers a développé une expérience et des partenariats significatifs dans bon nombre de pays africains, où les efforts de l'UNICEF sont les plus nécessaires. Nous croyons fermement à la coopération économique comme force motrice dans le rassemblement des personnes, des entreprises, des ONG, des agences des Nations Unies, des gouvernements et des idées. C'est pourquoi cette coopération avec l'UNICEF constitue une combinaison idéale. »
Joris Thys, Directeur Général du Port Autonome de Cotonou: "Cette coopération entre le Port d'Anvers, le Port de Cotonou et l'UNICEF est définitivement une grande opportunité pour réaffirmer notre engagement sur les impacts environnementaux, sociaux et économiques pour les enfants. Le Port Autonome de Cotonou est fier de soutenir l'UNICEF pour définir la meilleure chaîne d'approvisionnement pour les projets qui changent et sauvent des vies, entrepris en Afrique sub-saharienne."

 

 

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium