Le coup d'envoi du chantier du réseau de chaleur Antwerpen Noord a été donné

Le coup d'envoi du chantier du réseau de chaleur Antwerpen Noord a été donné

Le 20 décembre 2022, le premier tuyau du réseau de chauffage à distance « Warmtenetwerk Antwerpen Noord » symboliquement a été posé. Entamés à l'automne, les travaux de ce réseau de chaleur de grande envergure se prolongeront jusqu'à la fin de l'année prochaine. À partir de 2024, l'entreprise Boortmalt pourra produire du malt en utilisant la chaleur fournie par le réseau de chauffage Antwerpen Noord. Par la suite, Fluvius installera un réseau de chauffage résidentiel partant de ce premier réseau. Une fois réalisé, il permettra aux habitants des quelque 3 200 logements sociaux de la société Woonhaven, dans les quartiers de Luchtbal et de Rozemaai, de chauffer leur maison avec cette chaleur industrielle résiduelle. Cela entraînera une importante réduction de la consommation de combustibles fossiles ainsi qu'une réduction des émissions de CO2 de pas moins de 80 000 tonnes par an. Ce réseau de chaleur constitue un élément essentiel de la politique climatique de la ville d'Anvers, qui vise à rendre la ville climatiquement neutre. Il s'agira du premier réseau de chaleur « à accès ouvert » de Belgique.

Réseau de chaleur utilisant la chaleur résiduelle industrielle

La « chaleur résiduelle » est la chaleur dégagée par un processus de production industrielle. Un réseau de chaleur résiduelle est une alternative au chauffage utilisant des combustibles fossiles. Il est composé d'un réseau de tuyaux souterrains bien isolés qui transportent de l'eau chaude d'un endroit (industrie) à un autre (industrie et maisons) pour différentes applications thermiques.

Le réseau Warmtenetwerk Antwerpen Noord utilise la chaleur résiduelle des fours à tambour rotatif d'Indaver, où les déchets industriels sont incinérés. Dans une première phase, le Warmtenetwerk Antwerpen Noord desservira le client industriel Boortmalt, qui s'est engagé à long terme à utiliser la chaleur du réseau dans son processus industriel. Dans un second temps, Fluvius y accouplera un réseau résidentiel pour permettre à des écoles, des bâtiments publics et à 3 200 habitations de deux quartiers nord de la Métropole de bénéficier d'un approvisionnement en chaleur plus durable. Le réseau offrira une capacité totale d'environ 150 Gwh/an. L'importance sociale d'un projet d'une telle envergure ne peut être sous-estimée. Ce réseau de chaleur est l'un des instruments qui doit permettre à la ville d'Anvers de réaliser sa politique énergétique urbaine. Il fait partie d'un programme de réseaux de chaleur à l'échelle de la ville (feuille de route 2030).

En plus des investissements de chaque partenaire, des subventions d'investissement supplémentaires sont nécessaires à la réussite du projet. C'est ainsi que les deux réseaux peuvent compter sur des subventions de la Région flamande. Le gouvernement flamand encourage la récupération de la chaleur résiduelle industrielle pour les réseaux de chaleur.

Un réseau de chaleur pour réduire les émissions de CO2 de 80 000 tonnes par an

Le réseau de chaleur fonctionne en circuit fermé. La chaleur est transférée à une température d'environ 105°C d'Indaver vers Boortmalt, située quelque 10 km en aval dans le port. Boortmalt utilise ensuite cette chaleur dans son processus de maltage. L'eau refroidie (65°C) est renvoyée par une deuxième canalisation vers Indaver, où elle est réutilisée. Partant de la première partie du réseau de chaleur, un second réseau, dit « résidentiel », dessert des logements sociaux, des écoles et des bâtiments publics situés dans les quartiers de Luchtbal et Rozemaai. Ici aussi, un circuit fermé est utilisé afin d'éviter les pertes d'eau. Comme Boortmalt et les utilisateurs résidentiels ne devront plus utiliser des combustibles fossiles, une économie importante - notamment de gaz naturel - pourra être réalisée. La transition du combustible fossile vers la chaleur résiduelle permettra en outre une réduction des émissions de CO2 de 80 000 tonnes par an (lorsque la pleine capacité du réseau de chaleur sera atteinte). Cela correspond aux émissions annuelles de 25 000 ménages anversois.

Accès ouvert

Ce réseau a la particularité d'être un réseau à accès ouvert. En d'autres termes, toute entreprise du port qui produit et/ou souhaite acheter de la chaleur pourra y adhérer, même à un stade ultérieur. Le réseau de conduites longera entre autres les sites de ce que l'on appelle le « Next Gen District ». C'est sur ce site que Port of Antwerp-Bruges souhaite regrouper les entreprises actives dans l'économie circulaire. Ces entreprises pourront à leur tour fournir de la chaleur résiduelle au réseau ou en capter sur ce dernier. Il s'agit du premier réseau à accès ouvert réalisé en Belgique.

Coopération avec de nombreux partenaires

Des partenariats ont été mis en place avec de nombreux partenaires pour fournir un chauffage respectueux du climat aux plus de 3 200 logements sociaux et pour aider le consommateur de chaleur industrielle à concrétiser ses plans en matière de développement durable. Indaver et Port of Antwerp-Bruges construisent conjointement la première section du trajet qui fournira de la chaleur à Boortmalt. Fluvius construit le second réseau résidentiel pour le compte de la ville d'Anvers et en collaboration avec elle. Des conventions ont été signées à cette fin, notamment avec la société de logement social Woonhaven. Tous les accords entre les partenaires ont été signés en décembre 2021. Les travaux sont réalisés par la société momentanée Denys-Visser&Smit Hanab, qui regroupe deux entrepreneurs spécialisés dans le transport d'énergie durable.

« La Flandre est convaincue du potentiel de la valorisation de la chaleur résiduelle et soutient activement cette technologie par le biais de 'l'appel chaleur verte, réseaux de chaleur et chaleur résiduelle' », déclaré Jan Jambon, ministre-président du gouvernement flamand. « Le Warmtenetwerk Antwerpen Noord est un exemple typique d'utilisation de la chaleur excédentaire pour l'industrie et les ménages. Il réduira notre dépendance aux combustibles fossiles et nous rapprochera de nos objectifs climatiques. En outre, il s'agit d'un réseau 'open source' auquel les fournisseurs et les clients pourront se connecter à l'avenir. C'est un projet unique Flandre, qui mérite tout le soutien et qui, nous l'espérons, sera largement imité. »
Annick De Ridder, échevine du port de la ville d'Anvers et présidente du conseil d'administration de Port of Antwerp-Bruges explique : « Notre port est le moteur économique de la Flandre. Nous travaillons d'arrache-pied avec la ville et l'ensemble de la communauté portuaire pour permettre à ce moteur de fonctionner le mieux possible, mais aussi le plus durablement possible. Rendre le chauffage plus durable est un élément essentiel de cette démarche. Le réseau de chaleur Antwerpen Noord permettra d'économiser 80 000 tonnes de CO2 par an, soit l'équivalent des émissions annuelles de 25 000 ménages anversois, tout en fournissant de la chaleur pour chauffer les bâtiments et créer de la chaleur industrielle. Bref, c'est une coopération qui profite à la fois à la ville, au port et à l'ensemble de la région. »
« Chez Indaver, nous sommes fiers de prendre nos responsabilités pour contribuer à la réalisation des objectifs climatiques », déclare Paul De Bruycker, CEO d'Indaver. « Avec le Warmtenetwerk Antwerpen Noord, nous faisons en sorte que la chaleur résiduelle issue du traitement des déchets industriels soit utilisée efficacement. Notre société gagne sur deux tableaux. D'une part, nous rendons l'industrie portuaire et les ménages anversois moins dépendants des combustibles fossiles, tandis que de l'autre nous réduisons les émissions de CO2 en valorisant l'énergie de notre processus. Pour Indaver, les déchets ne sont pas un produit fini. Ils sont au contraire une source de matières premières et d'énergie. Nous nous engageons dans des projets visant à valoriser chaque joule provenant des déchets. Tout en apportant une solution durable aux déchets de nos clients. Nous démontrons ainsi que la gestion durable des déchets est un maillon essentiel de l'économie circulaire d'aujourd'hui et de demain. »
« Avec l'administration communale d'Anvers, nous voulons réduire de moitié les émissions sur notre territoire d'ici 2030. Et le Warmtenetwerk Antwerpen Noord est appelé à jouer un rôle essentiel à cet égard », affirme Tom Meeuws, échevin de l'environnement d'Anvers. « Ce faisant, nous aidons à la fois les ménages et les acheteurs industriels à avancer sur la voie de la neutralité climatique. Connectant les habitations sociales du quartier du Luchtbal, ce réseau incarne comme nul autre la transition climatique sociale à laquelle nous tenons tant. »
Tom Ceuppens, directeur du service clientèle chez Fluvius, déclare de son côté : « Le réseau de chaleur à l'échelle de la ville dans lequel s'inscrit ce projet est unique en Flandre. La plus grande ville de Flandre démontre ainsi comment la transition climatique et énergétique peut être abordée à partir d'une vision urbaine globale avec le soutien de la Flandre. Créer un réseau de chaleur de cette ampleur, avec une chaleur entièrement durable, n'est possible que parce que la ville a fait le choix de l'envisager sous l'angle social avec Fluvius. En outre, les projets de ce type ne sont réalisables que si des garanties suffisantes sont prévues pour toutes les parties - producteur de chaleur, gestionnaire du réseau, fournisseur et clients. De cette manière, nous pouvons garantir en tant que gestionnaire de réseau et fournisseur aux consommateurs de chaleur qu'une chaleur abordable sera toujours disponible. »
Rudy Clé, responsable du service d'ingénierie chez Woonhaven ajoute : « En notre qualité de société de logement social, nous aimons travailler sur des solutions aux problèmes environnementaux et énergétiques. Grâce au futur réseau de chaleur du nord de la ville, Woonhaven Antwerpen peut garantir à quelque 3 200 familles de Rozemaai et Luchtbal un système de chauffage neutre en carbone, abordable et facile à utiliser. »
Yvan Schaepman, CEO de Boortmalt, explique : « Le développement durable est au cœur de notre stratégie commerciale. Nous sommes déterminés à contribuer à faire la différence. Nous travaillons sur une série d'objectifs concrets conformément à notre engagement SBTi 1,5°C visant à réduire de moitié notre empreinte carbone à l'horizon 2030. Mais nous allons plus loin et cherchons déjà comment ramener nos émissions à « 0 » bien avant 2050. Pour réaliser ces ambitions, nous faisons également le pari de la coopération. Ce projet s'inscrit totalement dans cette démarche et nous en sommes particulièrement fiers, car Anvers est notre plus grand site et parce que c'est là que se trouve notre siège social. »
Société momentanée Denys - Visser & Smit Hanab : « En tant que spécialistes des projets de construction complexes et des travaux d'infrastructure, le Warmtenetwerk Antwerpen Noord est un projet qui nous tient à cœur. C'est dans de tels projets que s'expriment le mieux l'enthousiasme et la créativité de nos collaborateurs. Ce projet s'inscrit parfaitement dans notre stratégie, qui est de réfléchir à et de construire des solutions durables dans les développements industriels de la transition énergétique indispensable pour préserver notre planète. »

À PROPOS D'INDAVER
Indaver est une entreprise européenne de gestion des déchets exploitant des installations et des sites en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, au Portugal, en Italie, en Irlande et au Royaume-Uni. Indaver gère et traite les déchets industriels et ménagers dans des installations spécialisées pour le secteur industriel, les collecteurs de déchets et les autorités publiques. Les matières premières et l'énergie précieuses sont récupérées dans les flux de déchets traités. Indaver crée de la valeur à partir des déchets et aide à boucler le cycle des matériaux d'une manière sûre, à faible émission de CO2et économique en énergie. Cela fait d'Indaver le partenaire idéal dans la recherche d'une économie circulaire durable. Le groupe Indaver emploie 1 900 salariés. Retrouvez plus d'information sur www.indaver.com
Contact presse : Inge Baertsoen, Responsable de la communication M. +32 497 970 570. [email protected]

À PROPOS DE BOORTMALT
Avec une capacité de production de 3 millions de tonnes, Boortmalt est le leader mondial du maltage. Le groupe exploite 27 malteries sur les cinq continents. L'expertise de Boortmalt est largement reconnue par les brasseurs, les distillateurs et les industries alimentaires qui dépendent de l'approvisionnement en malt d'orge de qualité supérieure.
​Boortmalt définit sa stratégie de durabilité sur la base des objectifs des Nations unies. Avec la conservation de l'eau, l'agriculture durable et la santé et la sécurité, l'utilisation efficace de l'énergie et la réduction des émissions constitue l'un des 4 objectifs fondamentaux définis par les Nations unies. Pour plus d'informations, allez sur
www.boortmalt.com
Contact presse : Sébastien Garnier, Goup Communications Manager M. +32 470 88 17 64 [email protected]

À PROPOS DE WOONHAVEN
Plus grande société de logement social de Flandre, Woonhaven Antwerpen permet à plus de 38 000 Anversois d'avoir un logement dans l'une de ses 19 500 habitations locatives. Woonhaven s'engage résolument à préserver la qualité de son patrimoine en rénovant et en renouvelant continuellement ses installations dans un souci d'architecture et de durabilité. L'engagement pour vivre ensemble dans ses immeubles, où la société est à la disposition des résidents qui en ont besoin, est une priorité au moins aussi importante. Woonhaven emploie 336 salariés. www.woonhaven.be
Contact presse : Jan Hendrickx, communicatieverantwoordelijke M. +32 470 88 88 10 [email protected]

À PROPOS DE FLUVIUS
Fluvius est responsable de la construction, de la gestion et de l'entretien des réseaux de distribution d'électricité, de gaz naturel, d'égouts, de télédistribution et de chaleur. Le gestionnaire de réseau est également responsable du parc d'éclairage public municipal. Fluvius gère un total de 232 000 kilomètres de conduites d'utilités publiques et 7,7 millions de raccordements et opère dans les 300 villes et communes flamandes. www.fluvius.be
Contact presse : Björn Verdoodt, porte-parole M. +32 479 74 03 04 bjorn.verdoodt @fluvius.be

STAD ANTWERPEN
Karl Apers, porte-parole du cabinet Environnement. M. +32 495 26 26 20 [email protected]

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 287 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium