L'Autorité portuaire d'Anvers tient bon au premier trimestre malgré le Brexit et la crise du coronavirus

L'Autorité portuaire d'Anvers tient bon au premier trimestre malgré le Brexit et la crise du coronavirus

Légère croissance du transbordement de conteneurs - un trimestre fort pour le breakbulk

Le mouvement total de marchandises de l’Autorité portuaire d’Anvers est resté stable à 59,1 millions de tonnes par rapport à la même période l’année dernière. Malgré l'impact de la crise persistante du coronavirus et du Brexit, tous les flux de marchandises, à l'exception du vrac liquide, ont enregistré une croissance. Pour la période à venir, il reste à voir quelles seront les conséquences de l'incident du canal de Suez. L'Autorité portuaire d'Anvers anticipe les terminaux bondés autant que possible.

Un premier trimestre record égalé malgré la crise persistante du coronavirus

Au premier trimestre, le transbordement de conteneurs a augmenté de 0,6 % (tonnes) et de 2,3 % (EVP) par rapport au T1 2020, qui avait commencé fort avant de connaître un ralentissement dû aux premiers effets de la pandémie en mars 2020. Le mois de janvier 2021 a vu la poursuite de la forte performance observée en automne 2020, bien qu'un certain nombre de défis opérationnels aient entravé l'exploitation des terminaux à conteneurs. Ainsi, la crise du coronavirus a entraîné des retards importants dans l'arrivée des porte-conteneurs. Les fortes intempéries hivernales de février ont eu un impact négatif supplémentaire sur la manutention des conteneurs et les conséquences se sont encore fait sentir en mars. L'incident du canal de Suez entraînera de nouveaux retards dans les escales de porte-conteneurs tout au long du deuxième trimestre.

Le segment des marchandises diverses a connu son meilleur trimestre depuis le deuxième trimestre de 2019. Le transbordement de fer et d'acier, le groupe de marchandises le plus important de ce segment, a augmenté de 18,2 % en raison d'un pic de l'approvisionnement en acier, qui peut être expliqué par les nouveaux quotas d'importation entrés en vigueur le 1er avril. Le transbordement RoRo est resté stable par rapport au premier trimestre 2020, tant pour les véhicules neufs que pour les véhicules d'occasion.

Le transbordement de vrac sec a augmenté de 6,7 %. Outre la croissance des transbordements de minerais non ferreux et de ferraille, cette croissance a surtout concerné les transbordements d'engrais (+40,7 %). Jamais, au cours des dix dernières années, une telle quantité d'engrais n'avait été transbordée en un seul trimestre. Le vrac liquide a enregistré une baisse de 5 %, principalement due à une forte diminution du transbordement de pétrole brut. Les produits dérivés ont connu une légère baisse (-1 %) par rapport au premier trimestre 2020 et les produits chimiques une hausse modeste de 4,4 %.

Chiffres Port of Antwerp Q1 2021
Chiffres Port of Antwerp Q1 2021

Impact de l'incident de Suez

À la suite de l'incident survenu dans le canal de Suez, l'Autorité portuaire d'Anvers s'attend à ce que les terminaux soient plus chargés dans les semaines à venir. L’Autorité portuaire d'Anvers suit la situation de près, avec les compagnies maritimes et les terminaux à conteneurs, pour voir où il est possible de créer de l'espace pour les conteneurs. Ainsi, certains terminaux ont déjà décidé que les conteneurs destinés à l'exportation ne pourront entrer dans le terminal que quelques jours avant leur chargement. Nous examinons également comment exploiter de manière plus optimale la capacité de stockage vers l'intérieur du pays et comment utiliser davantage le transport fluvial et les chemins de fer. L'important est de collaborer de manière étroite avec toute la chaîne afin de mobiliser la capacité disponible au maximum.

Jacques Vandermeiren, CEO Autorité portuaire d'Anvers : « L'année dernière, nous avons été confrontés à plusieurs perturbations dans la chaîne d'approvisionnement mondiale : le coronavirus, le Brexit, l'incident de Suez... En ces temps difficiles, l'Autorité portuaire d'Anvers prouve à quel point elle est flexible et résiliente. La répartition mondiale sur différentes zones de navigation, la grande capacité de stockage ainsi que le professionnalisme et l'efficacité de la communauté portuaire d'Anvers sont les ingrédients de base de notre succès. »
Annick De Ridder, échevin du port : « Malgré les circonstances difficiles dans lesquelles nous avons entamé 2021, nous pouvons montrer que le port tient bon. Une confirmation de la résilience de notre port et aussi de tous les collaborateurs qui sont actifs sur la plateforme portuaire. Ils font en sorte que tout continue à fonctionner et que le port d'Anvers puisse continuer à jouer son rôle crucial dans l'approvisionnement de notre pays et dans notre économie. »

 

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium