L'Autorité portuaire d’Anvers investit dans la numérisation de l'infrastructure radar

L'Autorité portuaire d’Anvers investit dans la numérisation de l'infrastructure radar

Coopération avec Securitas

L'infrastructure radar joue un rôle important dans l'assistance du trafic maritime. Dans ce cadre, un contrat-cadre a récemment été attribué à Securitas pour la numérisation complète et l’extension de l'infrastructure.

En raison de sa situation dans l'arrière-pays et de l'approche complexe qui y est associée, le fonctionnement de la chaîne nautique est crucial pour le bon déroulement du trafic dans le port d'Anvers. C'est pourquoi, ces dernières années, des investissements importants ont été réalisés dans l'interconnexion numérique des partenaires de la chaîne, notamment grâce à des échanges de données plus nombreux et de meilleure qualité. Au sein même du port, l'Autorité portuaire d'Anvers a commencé à déployer le Vessel Traffic Management en 2021 dans le but d'améliorer l'assistance du trafic maritime derrière les écluses. Dans ce contexte, une étape importante a été franchie récemment avec l'attribution d'un accord-cadre visant à numériser et à développer l'ensemble de l'infrastructure radar.

19 radars

Les 12 radars analogiques actuels seront progressivement remplacés et, en outre, sept points d'installation de radars seront ajoutés. Un Vessel Traffic Service (VTS) conforme à l'AISM (Association internationale de signalisation maritime) est l'objectif final à mettre en place d'ici le premier trimestre 2022 et comportera trois secteurs. L'introduction du VTS bat son plein.

Platforme d’innovation

La numérisation de cette infrastructure radar permettra de soutenir et d'accélérer les efforts déployés dans le cadre d'autres projets d'innovation. Cela facilitera la liaison avec le jumeau numérique APICA (Advanced Port Information and Communication Assistant). Ce jumeau numérique permet de rassembler diverses données en temps réel et, via la science des données, de les traduire en informations exploitables pour un groupe diversifié de parties prenantes internes et externes. En fin de compte, cela permet d'évoluer de la connaissance de la situation du port vers un comportement prédictif et de pilotage. Le lien avec les données radar détaillées est un élément important à cet égard.

L'accord-cadre a été attribué, à l'issue d'un appel d'offres européen, à l'intégrateur Securitas, qui utilisera des produits du fabricant italien de radars ICS.

Annick De Ridder, échevin du port : "Nous préparons notre port pour le port mondial de l'avenir, où l'innovation et la numérisation sont essentielles. Cette nouvelle infrastructure radar nous aidera à gérer notre port plus efficacement et constitue une étape importante vers un trafic encore plus sûr et plus fluide."
Patrick Delanghe, directeur de la technologie de la BU Aviation et Maritime : "Securitas contribue à rendre le monde plus sûr. Nous fournissons des services de sécurité pour le continent ainsi que pour la mer et les voies navigables intérieures. Nous sommes donc très heureux de pouvoir soutenir une référence mondiale telle que le port d'Anvers avec l'intégration d'un VTS."

À propos de Securitas

Securitas est un leader mondial de l'expertise en matière de gardiennage et de sécurité. Securitas associe les personnes, la technologie et les connaissances pour fournir des solutions de sécurité efficaces et adaptées aux besoins des clients. Plus de 355 000 employés font la différence dans le secteur résidentiel, les PME, les grandes entreprises et le secteur public. En Belgique, Securitas compte plus de 6 600 employés.

Plus d'informations sur Securitas : www.securitas.be

Plus de nouvelles de Securitas : www.nieuws.securitas.be

 

Story image
A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium