La transformation à grande échelle du Fort Sint-Filips le long de l'Escaut est terminée

La transformation à grande échelle du Fort Sint-Filips le long de l'Escaut est terminée

Des travaux d'envergure protègent contre les inondations et créent une nouvelle zone naturelle

Le réaménagement du site autour du Fort Sint-Filips, sur la rive droite de l'Escaut, est terminé après deux ans. Après s'être attaqué à la pollution sur le site, une digue et une nouvelle retenue d'eau plus haute ont été construites à l'initiative de la SA Vlaamse Waterweg et de l'Autorité portuaire d'Anvers pour protéger la ville et les parcs d'activités du port contre les niveaux d'eau élevés de l'Escaut. Une bande réservée aux canalisations a également été prévue. La transformation du site s'inscrit dans le cadre du plan Sigma qui, outre la protection contre les inondations, vise à restaurer la nature fluviale. Le nouveau barrage dans l'Escaut, en aval du fort, y veille et stimule le développement de la nature liée aux marées.

Protection contre les inondations

La transformation du site du Fort Sint-Filips du XIXe siècle, sur la rive droite de l'Escaut, est terminée. Les travaux ont duré plus de 2 ans et ont été réalisés par Jan De Nul, Envisan, DEME Environmental et ses partenaires en tant qu'entrepreneur. Ils font partie du plan Sigma du gouvernement flamand visant à protéger Anvers et la zone portuaire autour du fort contre les inondations de l'Escaut et à restaurer une nature fluviale rare. Par conséquent, une digue et un mur de barrage ont été construits autour du site, devant permettre de faire face aux effets futurs du changement climatique. Pour réaliser ces travaux, le site historiquement contaminé a été assaini.

Nouvelle zone naturelle de 20 hectares

Un barrage bas en pierre a été construit dans l'Escaut proprement dit, juste au-delà du fort. Ce barrage de marée est perpendiculaire à la direction du courant et freine localement l'écoulement de l'eau. De cette manière, les vasières et les marais salants, qui sont créés par le jeu du flux et du reflux et qui sont importants pour la biodiversité dans et autour de l'Escaut, courent moins de risques d'être emportés par les eaux. Cela peut créer une zone de 20 hectares de précieuse nature liée aux marées. Pour la construction du barrage, des boues de dragage précédemment déversées sur le site ont été réutilisées, de sorte qu'aucun nouveau sol n'a dû être apporté. Le projet a reçu à cette fin un soutien européen par le biais de l'initiative Smartsediment. Celle-ci soutient les estuaires de la mer du Nord dans les travaux d'entretien à grande échelle afin de créer un estuaire durable. 

Lydia Peeters, ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics : « Les travaux au Fort Sint-Filips ne sont qu'une partie des travaux de digues à grande échelle que nous réalisons dans différentes zones du port le long de la Scheldelaan dans le cadre du plan Sigma. Vu son ampleur, il s'agit de l'une des plus importantes transformations jamais réalisées en Flandre. »
Chris Danckaerts, administrateur délégué de la Vlaamse Waterweg : « Pour ce projet unique et à multiples facettes, beaucoup de savoir-faire et d'expertise ont été mis en œuvre pour relever avec succès les nombreux défis. Nous sommes très satisfaits du résultat, qui contribue à la protection contre les inondations et au développement de la nature : les deux piliers du plan Sigma. »
Annick De Ridder, échevin du port : « Grâce à cette transformation, le Fort Filips est à nouveau en état de protéger Anvers et le port. Grâce à la digue et au mur de barrage, les sites industriels du port sont désormais mieux armés contre les éventuelles crues de l'Escaut. En outre, nous créons également une zone naturelle précieuse qui contribuera à la teneur en oxygène de notre artère vitale, l'Escaut. »
Jacques Vandermeiren, PDG de l'Autorité portuaire d'Anvers : « Dans le cadre de notre mission 'Un port d'attache comme levier vers un avenir durable', la résilience au changement climatique est essentielle. Ce projet montre comment nous pouvons combiner cette ambition avec le respect de l'environnement et de la nature. Aucun effort n'a été épargné pour transformer un point noir historique de la pollution des sols en une précieuse réserve naturelle. En outre, il y aura de l'espace pour les futures lignes de transport et le développement durable du port. »

 

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium