Grande première en Belgique : l'utilisation d'une chaudière à hydrogène vert dans un atelier

Grande première en Belgique : l'utilisation d'une chaudière à hydrogène vert dans un atelier

Un projet pilote va être réalisé dans la zone portuaire d'Anvers pour en démontrer la faisabilité

Grâce à un plan climatique ambitieux, Port of Antwerp-Bruges a pour objectif d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. L'hydrogène a un rôle important à jouer dans cette transition. Le port entend devenir leader dans l'économie locale et internationale de l'hydrogène. En collaboration avec Imtech, Remeha et Solencopower, le port lance, dans l'un de ses bâtiments, un projet pilote avec une chaudière fonctionnant entièrement à l'hydrogène vert, ceci afin de démontrer la faisabilité de cette technologie neutre sur le plan climatique. En Belgique, c'est la première fois qu'une chaudière de ce genre est utilisée pour un atelier de cette taille.

Chaudière à hydrogène pour un atelier de 1430 m³.

À partir d'aujourd'hui", l'un des ateliers du NOC (Pôle Opérationnel Nautique), le centre opérationnel de Port of Antwerp-Bruges, sera chauffé par une chaudière à hydrogène fonctionnant à 100 % à l'hydrogène vert, ce qui permettra d'atteindre la neutralité climatique. L'utilisation d'une chaudière de cet acabit pour un bâtiment de ce genre est une grande première en Belgique. D'une superficie de 1430 m³, l'atelier, le Schildershal (Hall des peintres), servira notamment aux travaux de peinture des infrastructures telles que parties des écluses. Le projet, dont l'idée a germé fin 2019, est une collaboration entre Imtech (entrepreneur), Port of Antwerp-Bruges, Tractebel (équipe de conception), Remeha (fabricant de chaudières) et Solencopower (fabricant).

100 % vert

L'hydrogène vert provient entièrement d'énergies renouvelables : 70 % est issu de l'énergie verte produite localement à partir de panneaux solaires excédentaires tandis que les 30 % restants proviennent du réseau par le biais d'achats d'énergie verte. Un électrolyseur d'une puissance de 30 kW utilise cette énergie verte pour diviser 134 litres d'eau par jour en hydrogène (gaz, stocké dans 8 bouteilles), ce qui permet d'alimenter la chaudière à hydrogène (d'une puissance de 24 kW) pour chauffer le Schildershal. Par ailleurs, 80 % de la chaleur résiduelle produite par l'électrolyseur sera récupérée pour mieux chauffer le hall. La chaudière consomme 10 kg d'hydrogène au cours d'une rude journée d'hiver, ce qui équivaut pratiquement à deux voitures à hydrogène chargées à bloc. La puissance calorifique est égale à la puissance nécessaire pour chauffer deux maisons individuelles. 

Illustration chaudière à hydrogène
Illustration chaudière à hydrogène

Plan climatique ambitieux

Port of Antwerp-Bruges a pour objectif de devenir neutre sur le plan climatique d’ici 2050 en adoptant un plan climatique ambitieux. Ce plan implique le passage à l'énergie verte et aux matières premières renouvelables pour la flotte et les bâtiments du port. L'objectif est de réduire de 92 % les émissions de CO2 causées par le chauffage des bâtiments d'ici 2030. Le projet Schildershal s'inscrit dans cette démarche et sert de projet pilote pour tester la faisabilité et les connaissances de la technologie en vue de remplacer les systèmes de chauffage existants qui fonctionnent aux combustibles fossiles. Aux endroits où une pompe à chaleur ne s'intègre pas toujours facilement ou lorsque cette pompe n'apporte pas une solution complète. Le projet a été subventionné par Horizon 2020, le programme de financement pour la recherche et l'innovation de l'UE.

Leader dans l'économie de l'hydrogène

L’hydrogène a un rôle important à jouer dans la transition vers la neutralité climatique. Port d'envergure mondiale, Port of Antwerp-Bruges s'emploie à se tailler une position de leader dans l'économie locale et internationale de l'hydrogène en misant sur trois piliers : la production locale et l'importation, l'infrastructure pour la distribution ainsi que la consommation et le transport vers les utilisateurs finaux dans l'arrière-pays.  

Ce projet, qui a reçu une subvention du programme de financement de l'UE pour la recherche et l'innovation Horizon 2020, fait partie de PIONEERS, une initiative qui met en œuvre des projets de verdissement dans les ports.

Rob Smeets, Chief Operation Officer Port of Antwerp-Bruges: « C'est grâce aux efforts énergiques de notre équipe et à la collaboration avec nos partenaires que nous avons pu développer cette nouvelle application. En nous lançant dans ce genre de projets innovants, nous faisons cause commune avec l'industrie pour construire le port de demain et relancer l'économie de l'hydrogène. »
Annick De Ridder, présidente du conseil d'administration de Port of Antwerp-Bruges: « La production locale, parallèlement aux importations, a un rôle important à jouer dans l'économie de l'hydrogène. Cette grande première illustre parfaitement la manière dont nous faisons figure de précurseur en tant que port mondial et moteur économique de la Belgique. De même, nous nous engageons en faveur de la transition énergétique grâce à l'innovation, à la coopération et en osant sortir des sentiers battus. »
Yves Vanpoucke - Business Development Director BNL: « Pour atteindre les objectifs climatiques de 2050, Remeha est convaincu qu'il faut explorer plusieurs pistes pour atteindre la durabilité. Il ne s'agit pas d'une solution unique en matière de climat intérieur, mais de solutions qui ont des répercussions aujourd'hui et qui sont préparées à affronter un avenir neutre en carbone. Faisable et réaliste. Selon nous, l'hydrogène et le gaz vert sont des alternatives au gaz naturel et au stockage de l'énergie produite de manière durable. Membres du groupe BDR Thermea, nous possédons les connaissances, la technologie et la force nécessaires pour accélérer la transition énergétique. Ce projet pilote sur l'hydrogène dans la zone portuaire d'Anvers en est un bon exemple. »
Dirk Smet, Managing Director Building Technics North, Imtech: "Nous sommes ravis de pouvoir participer à ce projet pilote innovant. Cela témoigne de nos compétences en tant que partenaire pour la mise en œuvre de la transition énergétique."
Hugo Vandenborre, Fondateur et directeur général Solenco Power: "Contribuer à une première est inscrit dans l'ADN de Solenco Power, en tant que pionnier et leader de l'hydrogène vert. Solenco Power se trouve dans une phase de croissance, et une telle réalisation sur le marché domestique est importante. Ce projet pilote démontre que l'hydrogène vert est non seulement important pour réduire les émissions de CO2 sur le marché de la mobilité, mais aussi dans des applications stationnaires comme celle-ci."
Afficher dans l'aperçu des actualités
A propos de Port d'Anvers-Bruges

Avec un transbordement total de 271 millions de tonnes par an, le Port d’Anvers-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Il est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Le Port d’Anvers-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, il recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société, représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à communicatie@portofantwerpbruges.com

Port d'Anvers-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium