De Vlaamse Waterweg et Port of Antwerp-Bruges maintiennent le niveau d'eau dans les bassins et le canal Albert à l'aide d'une installation de pompage temporaire.

De Vlaamse Waterweg et Port of Antwerp-Bruges maintiennent le niveau d'eau dans les bassins et le canal Albert à l'aide d'une installation de pompage temporaire.

Le canal Albert est une artère vitale pour notre pays. Il s'agit non seulement d'une importante route maritime reliant le port d'Anvers à l'arrière-pays, le long de laquelle se trouvent de nombreuses entreprises et industries, mais aussi de la source de 40 % de l'eau potable en Flandre. Normalement, la Meuse assure l'approvisionnement en eau du canal Albert. Cependant, en raison de la sécheresse persistante en Flandre, le niveau d'eau de la Meuse est actuellement historiquement bas. Cela signifie que le canal Albert doit actuellement faire face à de faibles niveaux d'eau. De Vlaamse Waterweg s'attaque à ce problème en utilisant l'eau avec parcimonie et en travaillant aussi efficacement que possible, par exemple en faisant passer les bateaux par groupes dans les écluses. Cependant, il fait actuellement si sec que ces mesures ne sont pas suffisantes. C'est pourquoi De Vlaamse Waterweg, en plus des installations de pompage fixes aux complexes d'écluses sur le canal Albert à Olen, Ham, Hasselt et Diepenbeek, a placé des pompes mobiles supplémentaires aux écluses de Wijnegem et Genk qui repompent l'eau vers la partie en amont du canal.

À l'autre extrémité du canal Albert se trouve le port d'Anvers. Malheureusement, ces bassins ne constituent pas une source inépuisable d'eau pour combler la pénurie du canal Albert. Pour le port d'Anvers aussi, il est essentiel que l'eau circule en quantité suffisante dans les bassins et le canal Albert, afin que la navigation puisse se poursuivre et que l'industrie puisse continuer à tourner.

C'est pourquoi De Vlaamse Waterweg et Port of Antwerp-Bruges ont décidé d'installer également quatre pompes temporaires à l'écluse de Berendrecht, qui, si nécessaire, transvaseront de l'eau supplémentaire de l'Escaut vers les bassins. Ensemble, ces pompes peuvent pomper 4 m³ d'eau de l'Escaut par seconde dans les bassins. Ce qui représente environ une piscine olympique toutes les 11 minutes.

Comment fonctionne une telle installation ? Dans des circonstances normales, nous complétons le niveau d'eau dans les bassins en laissant de l'eau de l'Escaut s'écouler vers les bassins via les canaux de dérivation le long du complexe d'écluses. De l'eau des bassins étant repompée dans le canal Albert pendant cette période de sécheresse, cette méthode n'est plus suffisante et des solutions complémentaires doivent être recherchées. Après que Port of Antwerp-Bruges a effectué des tests réussis avec des pompes mobiles au printemps 2021, De Vlaamse Waterweg a placé une installation de pompage temporaire à l'écluse de Berendrecht cet été. Au début de cette semaine, cette installation a effectivement été mise en service. Nous pensons que cette installation sera nécessaire au moins jusqu'à la fin septembre 2022.

De cette manière, nous prenons des mesures concrètes pour rendre le port résilient au changement climatique. Car l'eau est vitale pour un port.

 

Afficher dans l'aperçu des actualités
A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium