Coronavirus - Une task-force contrôle le fonctionnement du port

Coronavirus - Une task-force contrôle le fonctionnement du port

La première réunion de la task-force Covid-19 du port d’Anvers s’est tenue ce matin. Il y a été confirmé que le port figure par les infrastructures vitales de notre pays et est un maillon important de l’approvisionnement du pays et de l’Europe. Le port reste opérationnel à 100% grâce aux efforts et à l’engagement quotidiens de tous ses acteurs. Certaines priorités ont été définies ainsi que la création d’un moniteur portuaire pour cartographier le fonctionnement quotidien en vue d’éventuelles mesures supplémentaires.

La première réunion de la task-force Covid-19 du port d’Anvers a eu lieu ce matin. Les divers maillons de l’organisation portuaire et de Port of Antwerp y étaient représentés. Tous considèrent le maintien des opérations portuaires comme une priorité absolue et ont exprimé leur engagement total dans le bon fonctionnement du port et l’approvisionnement du pays. La task-force a décidé de désigner un moniteur portuaire chargé de dresser un tableau complet de la situation.

Cette task-force est multidisciplinaire et transfrontalière; compte tenu de l’accessibilité du port par l’Escaut, des représentants de l’agence néerlandaise de Gestion nautique commune y siègent également. Les divers maillons de toute la chaîne opérationnelle du port œuvrent à dresser un tableau complet de l’activité portuaire. Les membres de la task-force représentent Port of Antwerp, Alfaport-Voka, ASV, Cepa, ESPO, Essenscia, le corps des pompiers d’Anvers, la Police maritime d’Anvers, l’Agence des Services maritimes et côtiers (MDK), le gestionnaires des voies d’eau en Flandre Vlaamse Waterweg, les Douanes, le cabinet du ministre flamand de la Mobilité et des Travaux publics Lydia Peeters et le Ministère néerlandais de l'Infrastructure et de la Gestion de l'eau.

Plateforme portuaire opérationnelle

La plate-forme portuaire reste opérationnelle et on ne constate pas de problème majeur. La manutention dans les terminaux se déroule normalement, il y a suffisamment de personnel présent pour traiter les cargaisons et les chauffeurs circulent sans trop de retards. La task-force a toutefois défini certains points faisant l’objet d’un monitoring particulier:

  • La différence de position entre la Belgique et les Pays-Bas face à la crise sanitaire. Les entrepôts anversois emploient également des Néerlandais. La position néerlandaise part d'une contamination contrôlée, tandis que la norme flamande est beaucoup plus stricte. MDK travaille en consultation avec les Pays-Bas sur une approche dans laquelle les deux types de mesures ne sont pas contradictoires.
  • Effectifs: tout est pour le moment sous contrôle. La disponibilité et l’engagement du personnel sont essentiels pour le bon fonctionnement de tous les services portuaires. Des scénarios de recours sont élaborés pour assurer la continuité des services. La task-force tient à remercier expressément tous ceux qui s’engagent pour le bon déroulement des activités portuaires.

Les mesures actuellement en vigueur sont confirmées :

  • Précautions d’hygiène élémentaires
  • Approvisionnement assuré en produits nettoyants pour les machines
  • Échange numérique de documents maximalisé
  • Communications avec l’équipage des navires et le personnel à quai essentiellement à distance (radio, téléphone)
  • Observation d’une distance physique de sécurité de 1,5 m dans la mesure du possible.

Il a été par ailleurs décidé de pas prendre de nouvelles mesures pour l’instant.

Impact économique

Port of Antwerp ne relève pas encore de recul des flux de marchandises. On s’attend toutefois à une réduction des entrées et sorties de navires dans les prochaine semaines en raison de l’épidémie de coronavirus. Il y a aura 15 grands porte-conteneurs venant d’Asie, ce qui équivaut à 115.000 TEU de moins de trafic avec la Chine. La chaîne logistique fonctionne normalement et peut absorber les piques de demande du marché.  La demande en produits alimentaires et de santé comme les bananes a augmenté, entraînant une hausse des importations de ces produits. Cette tendance souligne qu’il est important de maintenir les frontières entre pays européens ouvertes à toutes les formes de transport de marchandises. Port of Antwerp continue à surveiller la situation et veillera à répondre aux demandes des acteurs logistiques et des terminaux.

La task-force Covid-19 du port d’Anvers se réunira une fois par semaine. Cette fréquence pourra être augmentée si nécessaire. Visitez notre page Web Coronavirus pour plus d'informations.

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium