Coronavirus - La Task Force Port d'Anvers se réunit à nouveau: le port reste ouvert et opérationnel

Coronavirus - La Task Force Port d'Anvers se réunit à nouveau: le port reste ouvert et opérationnel

La Task Force Covid-19 du Port d'Anvers s'est à nouveau réunie cet après-midi. Le port figure parmi les infrastructures essentielles de la Belgique, car il est crucial pour l'approvisionnement de la Belgique et de l'Europe. Le port restera donc opérationnel à 100 % pendant cette deuxième vague de coronavirus, et ce grâce aux efforts et à l'engagement quotidiens de tous les collaborateurs. Lors de la nouvelle réunion de la Task Force, un certain nombre de points d'attention ont été définis concernant les mesures supplémentaires imposées par le Conseil national de Sécurité et la province d'Anvers.

Une réunion de la Task Force Covid-19 du Port d'Anvers a de nouveau eu lieu aujourd'hui. Les participants à la Task Force considèrent qu'il est important de bien suivre à présent la situation et de continuer à garantir le fonctionnement du port. Au cours de la Task Force, il a été souligné une fois de plus que le maintien opérationnel du port est une priorité commune afin de maintenir l'approvisionnement de notre pays à niveau.

Plateforme portuaire opérationnelle

Actuellement, la plateforme portuaire continue de fonctionner sans faille. Jusqu'à présent, seuls des cas isolés du virus ont été constatés. Il n'y a pas non plus eu d'augmentation de l'absentéisme pour cause de maladie par rapport à l'année dernière. La Task Force suit en permanence la situation en vue d'éventuelles mesures supplémentaires.

Comme toujours, tous les navires entrants doivent présenter une Maritime Declaration of Health (MDH), par laquelle le capitaine doit indiquer 24 heures avant l'entrée au port s'il y a des personnes infectées ou des soupçons de personnes infectées à bord, ainsi qu'une liste des dix derniers ports d'escale. Le navire est ensuite contrôlé par Saniport (SPF Santé publique).

Les mesures existantes ont été reconfirmées et une communication supplémentaire est prévue à ce propos :

  • Mesures d'hygiène préventives de base.
  • La prévision de produits de nettoyage en suffisance au niveau des machines.
  • Échanger autant que possible les documents par voie numérique, ce qui réduit au minimum les contacts humains.
  • Les équipages des navires et le personnel à quai communiqueront principalement à distance (par radio, téléphone).
  • L'application des règles de distanciation sociale, dans la mesure du possible et notamment le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

Impact économique

Malgré l'impact de la crise du coronavirus sur les chaînes de production et de logistique mondiales et une baisse de la demande due à la pandémie, les dommages économiques sont restés limités pour le port. Le débit total des marchandises a diminué de 4,9 % au cours du premier semestre de l'année par rapport au premier semestre de 2019. Après un très bon premier trimestre, le port a connu une baisse attendue du transbordement de tous les flux de marchandises, à l'exception du segment des conteneurs. Pour le troisième trimestre, le Port d'Anvers s'attend encore à des annulations de départs (blank sailings), mais il entrevoit en même temps les premiers signes de reprise et de redressement de l'économie européenne.

La Task Force Covid-19 du Port d'Anvers se réunira à nouveau ad hoc. Pour plus d'informations, les travailleurs du port, les clients et d'autres parties peuvent consulter la page web du coronavirus et envoyer un message à l’adresse email qui y est consacrée.

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium