Coronavirus - La Task Force Port d'Anvers confirme : la chaîne portuaire continue de fonctionner

Coronavirus - La Task Force Port d'Anvers confirme : la chaîne portuaire continue de fonctionner

La deuxième réunion de la taskforce Covid-19 du port d’Anvers a eu lieu ce matin. Il y a été confirmé que la zone portuaire continue à assumer son rôle de maillon indispensable de l’approvisionnement de la Belgique et d’une grande partie de l’Europe.

Aucun recul significatif des mouvements maritimes n’a été observé à ce jour, à l’exception de celui du trafic avec la Chine déjà escompté. La taskforce s’est renforcée de quelques membres et a défini certains points d’attention prioritaires. En particulier celui des Green Lanes pour poids lourds a été mis en avant afin d’assurer la pérennité d’un approvisionnement efficace de la région.

La deuxième réunion de la taskforce Covid-19 du port d’Anvers a eu lieu aujourd’hui. Cette cellule de crise pluridisciplinaire et transfrontalière représente divers maillons essentiels à l’organisation des activités portuaires et a été créée pour suivre la situation en vue de prendre des mesures supplémentaires. Elle inclut désormais l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA) et Infrabel.

La plateforme portuaire poursuit ses activités

La plateforme portuaire est toujours opérationnelle et n’envisage pas de problèmes insurmontables. En accord avec l’agence flamande des Services maritimes et côtiers (MDK), elle a mis en service un deuxième site pour le Antwerp Coordination Center (ACC) qui assure la coordination du trafic maritime. Le personnel a été dispatché sur les deux sites et le ACC reste donc opérationnel à 100%.

Points prioritaires

La taskforce a défini un certain nombre de points d’attention prioritaires :

  • Compte tenu du recul de la production et de la consommation dans de nombreux secteurs, l’écoulement de marchandises et de matières premières a ralenti et on prévoit un manque d’espace de stockage en entrepôt et en citernes et de place pour le stockage de véhicules, dans la zone portuaire comme dans l’arrière-pays. La taskforce cherche actuellement des solutions alternatives pour faire face à ce manque d’espace de stockage.
  • Toutes les frontières intérieures de l’UE ont été fermées à la circulation des personnes. Le personnel de secteurs essentielles peut toutefois passer la frontière et des ‘green lanes’, des couloirs ont été aménagés pour les camions de manière à ce que le passage des frontières ne prenne pas plus de 15 minutes. Il y a toutefois eu des bouchons considérables aux passages frontaliers en Europe. La taskforce suivra la situation auprès des instances concernées.

Les mesures actuellement en vigueur sont confirmées :

  • Précautions d’hygiène élémentaires
  • Approvisionnement de matériel de désinfection des machines
  • change numérique de documents maximalisé et limitation optimale des contacts physiques
  • Communication essentiellement à distance avec les équipages et le personnel à quai (via radio, téléphone)
  • Application des règles de distanciation sociale dans la mesure du possible, en particulier du respect d’une distance de 1,5 mètres entre les personnes.

Impact économique

Aucun recul significatif des mouvements maritimes n’a été noté à ce jour. La demande en aliments sains et de longue conservation continue à augmenter. On prévoit toutefois que la crise sanitaire aura un important impact économique compte tenu de la paralysie de grands secteurs exportateurs comme le secteur automobile. Port of Antwerp continue à suivre de près la situation et à réagir aux demandes des acteurs logistiques et des terminaux.

La task-force Covid-19 du port d’Anvers se réunira une fois par semaine. Cette fréquence pourra être augmentée si nécessaire. Visitez notre page Web Coronavirus pour plus d'informations.

A propos de Port of Antwerp-Bruges

Avec un transbordement total de 289 millions de tonnes par an, Port of Antwerp-Bruges occupe un véritable rôle de plaque tournante dans le commerce et l'industrie dans le monde. Le port est un lien crucial pour la manutention de conteneurs, le trafic de breakbulk et le transbordement de véhicules. En outre, le port d'Anvers-Bruges - avec 147 millions de tonnes/an - est le premier port d'exportation d'Europe. Port of Antwerp-Bruges est le point d'attache de 1400 entreprises et il abrite le plus grand pôle d'activité chimique intégré en Europe. Le port génère, directement et indirectement, un total de 164 000 emplois et une valeur ajoutée de 21 milliards d'euros.

Port of Antwerp-Bruges ne cache pas ses ambitions : s'imposer comme le premier port mondial réconciliant l'économie, l'homme et l'environnement. Le port veut non seulement poursuivre sa trajectoire de croissance durable, mais aussi utiliser sa position unique de centre logistique, maritime et industriel pour initier la transition vers une économie circulaire à faibles émissions de CO2. En collaboration avec la communauté portuaire, ses clients et d'autres partenaires, Port of Antwerp-Bruges recherche activement des solutions innovantes en vue d'assurer un avenir durable. La responsabilité à l'égard de l'environnement, et par extension, de la société représente une priorité majeure. 

Les sites portuaires d'Anvers et de Zeebruges sont administrés par l’Autorité portuaire Anvers-Bruges, une société anonyme de droit public dont les actionnaires sont la ville d'Anvers et la ville de Bruges. Elle emploie 1800 travailleurs. L'Échevine anversoise du Port Annick De Ridder est la présidente du conseil d'administration, le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw en est le vice-président. Jacques Vandermeiren est le PDG et président du comité de direction, lequel assure la gestion quotidienne. 

www.portofantwerpbruges.com

Le numéro de téléphone +32 492 15 41 39 est réservé aux demandes de presse. Pour d'autres questions, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]

Port of Antwerp-Bruges
Havenhuis
Zaha Hadidplein 1
2030 Antwerp
Belgium